ENTENTE SPORTIVE  SAINT PIERRAISE : site officiel du club de foot de ST PIERRE DE PLESGUEN - footeo

Le Football n'est pas toujours joli, mais à la fin la victoire est Belle.

30 septembre 2014 - 21:45

L'équipe première n'a pas failli pour sa dernière rencontre de phase de poule en coupe du conseil général. 3 victoires en 3 matchs. La dernière victime se nomme donc Tressé, dans un derby plutôt âpre. Les locaux savaient que ce match serait pas aussi enlevé que les matchs précédents et que ce serait très compliqué d'obtenir un résultat. On ne retiendra pas forcément la manière peu académique de Glaner les 4 points, mais plutôt la solidité défensive et la force de caractère du groupe à ne pas répondre aux provocations dans cette confrontation. A juste titre, le numéro 5 de Tressé soulignera d'ailleurs pendant le match à ses partenaires "arrêtez de pleurer, on met des coups, on prend des coups, c'est aussi cela le foot". Toutefois footballistiquement le groupe St Pierrais partait dans une composition classique pour cette saison avec la défense habituelle. Stan (gardien), Benoit-Tony-Dylan-Xavier. Le milieu en losange Cédric, Anthony Blin, Nico Jamois et Gaetan Fauvel. Et deux attaquants Wilson et Olivier (1ere titularisation en première), et 3 jokers de luxe Tophe, Seb, et Nico masson.   Dès l'entame les jaunes montraient leurs intentions et imprimaient le rythme au match, mais le jeu était haché par de nombreuses fautes des 2 côtés. Tressé, en couleur marine procédait par contre, mais leurs velléités s'arrêtaient souvent grâce aux interventions précises de Dylan et Tony (charnière centrale très convaincante). Benoit et Anthony, allumaient les banderilles côté droit de fort belle manière, et on sentait bibine dans un bon jour. Le danger venant toujours de sa volonté de jeu vers l'avant et de ses centres plutôt vicieux. La chaleur faisait souffrir les joueurs, et le milieu de terrain s'engluait dans un jeu trop compliqué pour ce genre de match et ce genre de température. Sur une action partit de l'arrière garde locale en posant le ballon, Anthony centrait parfaitement devant le but et olivier récupérait le ballon de la tête pour le propulser dans la lucarne droite du gardien adverse (Olivier avouera plus tard qu'il a fermé les yeux pour marquer le but.....). 1 -0/ 14eme. Pour faire souffler et soulager les organismes les jokers s'avéraient importants et le turn over permettait une récupération pour chacun. Il aura suffit de 2 ballons à Tophe pour scorer. Le premier où il se retrouva en face à face avec le gardien mais sa frappe trop appliquée, finira juste au dessus du but. (Réaction épidermique du coach, qui regrettera ses mots plus tard), à peine le temps de souffler que Tophe suite à une course croisée et une passe dans l'espace de Seb corvaisier allait d'un geste très intelligent lobber le gardien de Tressé. 2 ballons, 2 occases, un but pour Tophe, une efficacité soulageante. 2-0 /22eme. La construction de jeu était compliquée et le jeu était haché,  les comportements humains des 2 côtés faisant défaut au Plaisir du football. "Un derby cela ne se joue pas, cela se gagne", dicton exact mais à l'opposé du loisir footballistique. La 2eme mi temps repartait tambour battant, et St Pierre faisait le jeu, en attendant tranquillement les visiteurs du jour. Le silence décidé par le coach St Pierrais pour enlever de la pression aux joueurs s'avérait contre-productif, et les locaux retombaient dans les travers passes du déchet technique et du Hourra football. (Pas très académique). Tressé sentait alors les bons coups, et devenait pressant (positivement souvent, négativement parfois). Ils s'appropriaient à juste titre le ballon et surtout se procurant des occasions intéressantes par un jeu direct mais efficace.  Les jaunes serraient les dents et faisaient bloc pour ne pas céder, les gestes et actes d'anti-jeu des 2 côtéss se multipliaient, et les accrochages verbaux devenaient insupportables. Le coach St Pierrais sortait alors de son silence pour rameuter les troupes et les guider vers une victoire psychologique à défaut d'être académique. A la 80 ème minute, Tresse trouvait fort logiquement les filets après une action rondement menée et des erreurs de concentration des St Pierrais. 2-1 / 80eme. Il restait 10 minutes + les arrêts de jeu à tenir pour la bande de Tony. Le pressing (forcing) adverse était intenable dans le jeu, mais aussi dans les mots et les St Pierrais tombaient plus ou moins dans le piège de la provocation. Quelques mots par ci par la, aurait pu faire dégénérer la partie, mais le gauche St Pierrais criait plus fort pour calmer ses hommes et éviter dans ce piège, ou nous ne sommes pas armés. Sur un excellent corner adverse Seb <Corvaisier sauvait Stan sur sa ligne. L'atmosphère devenait irrespirable et les jaunes tenaient le score mentalement (inédit). L'arbitre sifflait la fin du match sur ce score de 2 61 mais l'équipe avait fait bloc et s'était serr2 les coudes pour sortir la tËte haute de ce match piège. Ils pouvaient souffler, mais savaient aussi qu'ils avaient souffert. Le Groupe pouvait exulter, car avec ces 3 victoires en phase de poule elle se qualifie pour le tableau final de la coupe du conseil général.

 

Le groupe mûrit, prend confiance en ses capacités et surtout ne désunit pas dans les moments difficiles. Un adversaire plus joueur et un match qui ne sera pas dans le cadre d'un derby permettra aussi aux groupes de démontrer les nouvelles valeurs que l'on essaye de mettre en place cette saison.

 

Bravo également à Tressé qui malgré un match heurté s'est toujours comporté de manière respectueuse envers tout le monde.

 

Merci aussi aux 28 acteurs pour cette minute d'applaudissements en mémoire de David Gautier (Gardien du Tronchet) décédé Vendredi. C'est aussi cela le sport, même dans un derby il y a de la compassion et de la solidarité.

 

Place au championnat dimanche contre Cuguen en attendant le nom de l'adversaire pour la coupe du conseil général.

 

(Le coach de St Pierre ne porte pas une casquette pour le fun, ou pour ressembler à quelqu'un, il a ses raisons valables et merci de ne pas le prendre comme un manque de respect).   SG

Commentaires

SYLVAIN GIRAUDEAU 1 octobre 2014 07:20

La chaleur et l'adversaire font parfois déjouer mais vous avez été forts et solidaires. Comme dirait l'un de mes mentors "C'est dans l'exigence que l'on progresse, pas dans la suffisance". Un groupe jeune a besoin d 'être bougé et secoué pour prendre confiance et avancer. Un groupe plus mur, est plus compliqué a gérer car cela demande un mode de communication moins directif, et plutôt suggestif. Le mélange des 2 s'apprend. Michel Hidalgo, Aime Jacquet et Francis Gillot ne parlait pas à tout les joueurs de la même manière pendant un match pour ne toucher les égos de personne, mais ils savaient aussi reprendre les cadres lorsqu'ils ne répondaient pas présents a ses attentes. La clef de la réussite passera donc par une exigence envers tous pour tirer ce groupe vers le haut, et qu'ils prennent enfin conscience qu'ils sont en train de redorer le blason du club, et qu'ils écrivent l'avenir du club au travers de leurs performances et de leurs qualités intrinsèques que l'on enrichit chaque semaine à l'entrainement.

3-2
LA GOUESNIERE / SENIORS 8 jours
LA GOUESNIERE / SENIORS : résumé du match 8 jours
Bouley Karine est devenu membre 20 jours
1-1
SENIORS / LE TRONCHET F. C. 22 jours
SENIORS / LE TRONCHET F. C. : résumé du match 22 jours
4-1
DINGE CS / SENIORS 29 jours
DINGE CS / SENIORS : résumé du match 29 jours
SENIORS : nouveau joueur 1 mois
SENIORS : nouveau joueur 1 mois
SENIORS 1 mois
2-1
ES Dol de Bretagne 3 / SENIORS 1 mois
ES Dol de Bretagne 3 / SENIORS : résumé du match 1 mois
SENIORS / ES Dol de Bretagne et 7 1 mois
SENIORS : nouveau joueur 1 mois
braderie du août 2 mois

Participez et tentez de remporter le concours de pronostics "SAISON 2014-2015" !

Derniers inscrits au concours

toflaunay
Inscrit depuis le 16/10/14
adri35
Inscrit depuis le 24/09/14
Jean-François Jaslet
Inscrit depuis le 15/09/14